Types de Montage

Goodyear Welted

Des chaussures extrêmement confortables, faites pour durer et robustes. 

Goodyear Welted est considéré comme un modèle de montage haut de gamme, qui permet un résultat extrêmement durable et robuste.

Le montage des chaussures Goodyear Welted repose sur l'utilisation d’une trépointe en cuir (c'est-à-dire une pièce de cuir ou « welt » en anglais) cousue à la tige de la chaussure (cuir + doublure) et à la première de montage, le long de la base de la chaussure, en utilisant une machine spécifique. Ce montage a été inventé en 1869 par Charles Goodyear Jr. Cette technique est appelée cousu Goodyear.

Le procédé crée un vide à l'intérieur, entre la première de montage et la semelle intercalaire, qui sera comblé d'un garnissage en liège (appelé bourre de liège ou âme), procurant un plus grand confort aux chaussures. Ensuite, la trépointe est cousue à la semelle intercalaire et à la semelle d'usure, une technique connue sous le nom de couture Rapid, rendant les chaussures beaucoup plus résistantes.

Goodyear Norvégien

Des chaussures robustes et durables. 

Le modèle de montage norvégien ressemble beaucoup au procédé Goodyear Welted. Les chaussures sont également résistantes, mais visuellement plus robustes, le procédé étant plus long.
La trépointe est posée dans un sens inverse par rapport au procédé précédent. Elle est cousue, une première fois, sur la tige de la chaussure (cuir + doublure) et sur la première de montage, puis une deuxième fois, en réalisant une couture qui relie la trépointe et le cuir, la semelle intercalaire et la semelle d'usure. Les deux coutures sont laissées apparentes une fois les chaussures terminées.

Veldtschoen

Robustesse imperméable. 

Le montage de type Veldtschoen est extrêmement robuste, avec une forme très résistante à l'utilisation. Les chaussures sont ainsi robustes, indéformables et étanches. Dans ce montage, le cousu Goodyear est fait entre la trépointe, la doublure et la première de montage. Un deuxième cousu, appelé couture Rapid, est réalisé entre le cuir, la trépointe et la semelle intercalaire, puis un troisième cousu relie la structure précédente et la semelle d'usure.
Ce procédé ressemble au montage Goodyear Welted, voire même au montage Goodyear norvégien, la seule différence étant le cuir qui reste au sommet de la tige après la couture et de l'ajout d'un troisième cousu.

Blake Rapid

Résistance double. 

Blake Rapid est un type de montage qui dérive du cousu Blake, mais qui, bien qu'identique, prend plus de temps.
Une première couture relie la semelle intercalaire et la première de montage. Cette couture est laissée apparente à l'intérieur des chaussures, rendant nécessaire l'utilisation d'une semelle de finition pour « masquer » les points et pour un plus grand confort du pied.
Le vide créé entre la première de montage et la semelle intercalaire est comblé (comme dans les procédés précédents) d'un garnissage en liège (bourre de liège) pour assurer un appui du pied uniforme et des chaussures beaucoup plus résistantes. La semelle d'usure est collée à la semelle intercalaire, puis la deuxième couture, appelée couture Rapid, est laissée apparente sur la semelle d'usure de la chaussure. Cette couture relie la semelle intercalaire à la semelle d'usure. Ce montage est également connu sous le nom de faux Goodyear, car son aspect final ressemble beaucoup à celui de Goodyear Welted.

Blake

Résistance élégante. 

Le montage Blake ou cousu McKay a été inventé par Lyman Reed Blake. Une seule couture est laissée apparente sur la semelle d'usure des chaussures, reliant la première de montage, la tige des chaussures (cuir + doublure) et la semelle d'usure. Un garnissage en liège est posé dans le vide créé entre la première de montage et la semelle d'usure (bourre de liège).
Ce montage permet d'avoir une semelle d'usure très fine, un look élégant et des chaussures d'une grande flexibilité.

Montage/Collé

Des chaussures pratiques, d'une plus grande flexibilité. 

Dans la confection montage / collé ou montage / mise à plat, la semelle d'usure est collée, par un adhésif imperméable, directement sur la tige de la chaussure (cuir + doublure) qui reçoit à son tour la première de montage. Celui-ci, contrairement aux procédés précédents, n'a pas de lèvre, étant mis à plat. Le collage au cuir et à la doublure crée un vide entre la première et la semelle d'usure qui est comblé d'un garnissage en liège (bourre de liège) pour assurer un appui du pied uniforme.
Cette méthode de montage est simple et rapide, rendant les chaussures plus accessibles, mais moins résistante que les méthodes présentées précédemment.

Couture Latérale

Montage rapide et économique. 

Le système de montage couture latérale présente deux caractéristiques distinctes des montages précédents. La tige de la chaussure est entièrement préparée à l'avance et la semelle d'usure présente un format style « boîte », c'est-à-dire qu'elle est plus haute sur les côtés. La tige (cuir + doublure) reste sur la face interne du mur de la semelle d'usure, qui sera ensuite cousue - une technique appelée couture latérale.
Ce procédé de montage est économique et normalement utilisé dans les chaussures de sport.

Création et développement
Modélisation
Inspection des matières premières
Coupe
Pré-couture
Couture
Montage
Montage2
Montage
Montage
Montage
Finition
Emballage